Le Tai Ji Quan et l'école

D'origine très ancienne mais codifié depuis le 17ème siècle seulement, le taijiquan (ou tai chi chuan, selon la transcription ancienne du chinois) est un art issu de la tradition taoïste. C'est, en premier lieu, une pratique corporelle par laquelle l'élève expérimente les principes du mouvement naturel, dans le respect de sa morphologie et de ses capacités physiques. Aucun préalable n'est requis. En revanche, persévérance et assiduité dans un esprit d'ouverture à la nouveauté sont les garants d'une pratique gratifiante.

Même s'il est communément pratiqué comme tel, le taijiquan ne se limite pas à une simple gymnastique douce ou de détente. Libérant et harmonisant la circulation de l'énergie ou souffle "chi" (qi), la pratique du taijiquan a une valeur thérapeutique et peut développer une efficacité martiale vérifiable avec un partenaire. Par tous ces aspects, le taijiquan, parfois qualifié de méditation en mouvement, est une démarche d'éveil et d'évolution personnelle.

Le centre de l'étude du taijiquan est l'apprentissage de la "forme" en trois parties,  métaphore de l'homme en mouvement entre terre et ciel, consistant en un enchaînement  précis de mouvements ronds, souples et lents, qui défont progressivement les tensions, permettant de prendre conscience de l'axe et du centre, de l'alternance de l'agir et du non-agir, approfondissent la respiration, développent l’adaptabilité, et, réalisant une union entre le haut et le bas, mènent à une réunification de la personne.

L'affinement des perceptions permet peu à peu de porter l'attention sur les éléments spécifiques du travail d'énergie interne (yin-yang, spirales des bras, des jambes, centre etc.) qui font du taijiquan une "pratique de longue vie", une voie martiale et non un sport de combat. On travaille aussi les qigong (ou chi-kong), postures énergétiques variantes de la méditation taoïste, des exercices de yigong (ou yi-kong) pratique de détente de l'esprit,  des exercices taoïstes de relaxation, ainsi que des techniques avec partenaire (poussée des mains, forme en face à face, Da Lu ("grand tirer"), applications des mouvements), puis l'épée, le sabre, entre autres.

On observe peu à peu enracinement et légèreté, douceur et puissance, énergie, tranquillité et « happy chi ».

Le taijiquan est vraiment la source possible d'un nouvel équilibre, induit par des transformations profondes.

L'ECOLE 

Le style yang originel est enseigné en Europe par Me Chu King Hung, de Canton, l’un des trois disciples choisis et formés par Yang Sau Chung (+ 1985), fils aîné de Yang Chen Fu (+ 1936), lui-même formé par son père. Ce taiji a été ainsi transmis dans sa forme authentique directement par la famille Yang depuis Yang Lu Chan, son fondateur (+ 1872) . Yang Sau Chung a créé l’ITCCA (International Tai Chi Chuan association), dont le responsable en Europe est Me Chu King Hung. Ce dernier enseigne dans de nombreux pays d’Europe sous forme de stages ouverts à tous les pratiquants selon leur niveau, et à titre individuel, aux enseignants qu’il a agréés personnellement pour transmettre le style Yang originel.

En 1990 a été fondée L'Association Nyonnaise de Tai Chi Chuan pour contribuer au développement personnel par la pratique du taijiquan de style Yang originel dans la région nyonnaise. Récemment,  vu son développement, elle a modifié son nom en Association TaiJi La Côte (ATJLC). Elle est affiliée à l'ITCCA.


Au bénéfice de nombreuses années de pratique et de formations dans des disciplines corporelles et psycho-corporelles aux Etats-Unis , en Suisse et en France, notamment pédagogie du mouvement, massages, art martial sensoriel, certifiée en fasciathérapie et mouvement corporel éducatif MDB (méthode Danis Bois), Mireille Vuillemin a étudié puis enseigné le taiji quan sous la direction d’Yves Blanc (Paris) et Beat Haensli (Berne), ex-représentants ITCCA. Elève personnelle de Me Chu, elle est agréée comme enseignante depuis 1990. Pratiquante de shibashi auprès de Richard Farmer dont elle a également suivi l'enseignement de Mouvement de l'âme depuis plusieurs années, elle est agréée  par Richard Farmer comme enseignante  de shibashi depuis 2010, et  deTMW (taichi movements for wellbeing) depuis 2012.


Internet :
ITCCA EUROPE : www.itcca.com
ITCCA SUISSE : www.taichi-itcca.ch et www.itcca.ch
Nyon ATJLC : www.taichi-lacote.ch